Québec, 11 octobre 2017 - Cet automne, CO2 Solution faisait une mise à jour de son projet de VCQ. L’entreprise annonçait qu’elle allait déplacer son unité de capture de 10 tpj vers le nouveau centre d’essais, situé aux installations de Chimie Parachem. De plus, CO2 Solution intégrera une première technologie de conversion du CO2 en acide acétique. L’acide acétique est utilisé dans la fabrication du PTA, un des maillons de la chaîne du PET.

À propos du projet Valorisation Carbone Québec (VCQ)

​Le projet VCQ a comme objectif de développer et démontrer des solutions concrètes et commercialement viables de capture et de valorisation du CO2 dans différentes applications afin de réduire les émissions de GES. Sous la direction de CO2 Solutions, chef de file mondial dans ce domaine, le projet VCQ comprend également la participation de l'Université Laval et du gouvernement du Québec. Se joignant aux premiers membres sont Parachem, une société en commandite détenue conjointement par Suncor Énergie Inc. (51 %) et la Société Investissement Québec (49 %), et Hatch Ltd, une firme d'ingénierie et d'experts-conseils spécialisée dans la conception et la réalisation de grands projets d'ingénierie industrielle et de services dans le monde entier et le fournisseur de services d'ingénierie au projet VCQ. La direction du projet VCQ est assurée par Dr Louis Fradette, anciennement chef des technologies chez CO2 Solutions, qui agit à titre de directeur de projet. Le volet démonstration du projet VCQ comprend la conception, la construction, l'installation et l'exploitation d'une unité de capture du CO2, à l'aide du procédé enzymatique de la Société sur le site industriel de Parachem à Montréal-Est (Québec), et d'unités d'utilisation du CO2 fournies par les partenaires d'utilisation. Le volet développement vise à concevoir un ou plusieurs procédés de valorisation du CO2 suivant les travaux déjà entamés dans différentes universités et différents centres de recherche publics ou privés. Le projet VCQ est financé grâce à une subvention de 15 millions de dollars du gouvernement du Québec et des contributions, en argent ou en nature, de ses autres membres.

SOURCE : CO2 Solution

Lire le communiqué