28 janvier 2019 - Le mardi 22 janvier, des odeurs étaient détectées aux limites de notre propriété. La présence de sulfure d’hydrogène dans un des réservoirs de la raffinerie était la cause de ces odeurs. Nous avons immédiatement avisé les autorités concernées.

Au même moment, un incident d’origine inconnue est survenu à l’école Saint-Octave, située à 1,7 kilomètre à l’ouest de notre raffinerie. En raison de la chronologie de ces deux événements, ils ont été perçus comme étant reliés.

À la suite de notre recherche approfondie, incluant l’analyse de la direction des vents et la surveillance des odeurs au moment de l’incident, nous en sommes venus à la conclusion que ces deux événements n’ont aucune relation.

Tout au long de cet événement, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les autorités locales pour nous assurer qu’elles soient informées.

De plus, Suncor a pris des mesures pour réduire l’impact de ces odeurs à l’extérieur de la raffinerie de Montréal. Elle a aussi fait appel aux services d’une firme spécialisée dans le traitement des odeurs.

Nous nous excusons des inconvénients qu’ont pu causer cette situation et nous vous remercions de votre compréhension.

Note importante :
Tous nos avis à la communauté sont déposés sur le site de l’Association Industrielle de l’Est de Montréal (AIEM).  Vous pouvez vous inscrire au www.aiem.qc.ca/liste-d-envoi si vous désirez recevoir automatiquement les avis par courriel de la part des industries membres.

Télécharger l'avis