Engagement social

Adhérant aux principes d’ouverture et de respect envers les communautés locales, les membres de l’AIEM reconnaissent que celles-ci sont en droit d’être informées des risques et des impacts inhérents à leurs activités industrielles, et s’engagent envers les résidents, élus, représentants gouvernementaux de divers milieux (municipal, scolaire, environnement, santé et sécurité), organismes communautaires et socioéconomiques, partenaires industriels, médias à :
  • établir et maintenir des liens sociaux et participer à des initiatives locales
  • maintenir un processus de dialogue avec les résidents et les intervenants du milieu  afin d’écouter leurs préoccupations, y apporter des réponses, mieux faire connaître les activités industrielles et échanger des points de vue, contribuant ainsi à orienter l’action de ses membres et à adapter les pratiques et façons de faire ;
  • collaborer avec les divers organismes gouvernementaux afin de partager et promouvoir les bonnes pratiques en matière de protection de l’environnement, de prévention des accidents et de relations avec la communauté.

Politique d'achat local
L’Association industrielle de l’est de Montréal (AIEM) œuvre depuis plus de 50 ans, au sein des communautés de l’est de l’Île, à l’harmonisation des activités industrielles en milieu urbain.

En accord avec sa philosophie de concertation sociale, et dans le but d’encourager l’activité économique locale, l’AIEM et les établissements industriels qui en sont membres s’engagent à :
  • privilégier l’acquisition locale et régionale de biens et de services, lorsque ces derniers sont offerts à un prix compétitif dans le marché et à qualité égale ;
  • établir des relations constructives avec les commerçants et les professionnels du secteur qui ont des services à offrir ;
  • mettre en œuvre le principe énoncé dans cette politique en y associant l’adhésion et les actions de leurs employés.

Politique sur les activités politiques partisanes
L’AIEM étant une organisation apolitique, elle s'est dotée de règles claires qui facilitent la tâche de ses employés, leur permettant d’agir de façon publique pour le bien de l’AIEM, tout en évitant les perceptions de favoritisme et les ambigüités.  L’AIEM reconnaît toutefois à ses employés le droit à leurs propres convictions politiques ainsi qu’à l’intérêt pour l’AIEM d’être perçue comme un partenaire non-partisan par les élus locaux.

C’est dans ce contexte que les  employés de l’AIEM doivent s’abstenir de toute activité politique étant ou pouvant être perçue comme partisane (i.e. favorisant explicitement  soit une formation politique ou, dans un sens plus large, une option politique).  Ils peuvent toutefois s’engager dans des activités normales de liaison (i.e. rencontres, repas, conférences…) avec les élus locaux.  Par ailleurs, ces obligations doivent, en tout temps, être conformes à l’esprit et à la lettre des diverses lois qui encadrent ce type d’activités.
Politique sur les dons et commandites (à venir)